Pleine conscience, la technique, présentation

La pleine conscience pour

  • apprendre à apprécier l'instant
  • apprendre à accepter l'instant,
  • apprendre à répondre plutôt qu'à réagir

Pleine conscience lorraine

Vous propose des cycles de formations à deux protocoles : la MBSR et la MBCT

Ces deux techniques sont issues de la recherche scientifique au sein de l'université du Massachusetts.

La Mindfulness, la Pleine Conscience du moment présent est à la base de deux protocoles visant l'un à mieux gérer le stress et la douleur l'autre à prévenir la rechute dépressive. La Pleine Conscience est laïque mais s'est inspirée des pratiques de méditation bouddhistes et yogiques et de leurs principes de bases (respiration, posture correcte, vigilance, etc) et aussi de la relaxation corporelle avec attention portée sur tous les endroits du corps.

Ces pratiques de Pleine Conscience selon Christophe André, psychiatre à l'Hôpital St Anne,(Paris), « sont centrées sur nos mouvements de conscience et leurs rapports automatiques avec un certain nombre d'émotions et de comportements indésirables ou toxiques qui prennent naissance en nous à différents moments de notre vie. Leur intérêt pour les dysrégulations émotionnelles et les comportements les font s'apparenter aux thérapies cognitives dites de 3ème génération. ». (C. André, Matthieu Ricard, p. 17 (préface) in la thérapie cognitive basée sur la pleine conscience pour la dépression, de Segal Z.V., Williams M G., et Teasdale J. D. éd. De boeck, 2007,).

Comment ça marche ?

Selon Baer et al. (Baer R. A., Smith G. T., Allen .K. B. Assessment of mindfulness by self-report : the Kentucky inventory of mindfulness Skills. Assessment, 2004, 11 (3),191-206.)

 Les techniques de la pleine conscience sont efficaces pour les raisons suivantes :

  • L'observation continue et soutenue de pensées ou sentiments négatifs, dérangeants, amène à y réagir de moins en moins et réduit ainsi les tendances à la fuite ou à l'évitement,
  • Elles encouragent une nouvelle vision des expériences internes, une perspective décentrée des événements internes : les pensées sont justes des pensées, elles sont nombreuses et très labiles.
  • L'amélioration de l'auto-observation conduit à une meilleure reconnaissance des sensations, des informations et émotions et donc améliore l'habileté à répondre à ces états qui s'élèvent spontanément.

« L'acceptation de ce qui est – l'un des piliers de la méditation mindfulness-- ne suppose en rien renoncer à le changer : ce n'est pas acceptation ou action, mais acceptation puis action. »(C. André, Matthieu Ricard, p.20 (préface) in la thérapie congitive basée sur la pleine conscience pour la dépression, de Segal Z.V., Williams M G., et Teasdale J. D. éd. De boeck, 2007,).